… L’HISTOIRE AMENE REMI AU ROLEX MONTE-CARLO MASTERS 2011 puis 2012
15/12/2019 | Actualités

« Un après midi de janvier 2011, alors que je me trouve à Barcelone en étude depuis six mois mon portable sonne. C’est Clément mon entraîneur de tennis dans le Nord depuis 2006 qui me demande si je veux travailler sur le tournoi Masters 1000 de Monte Carlo. J’ai envie de lui répondre oui de suite !! Dans ma tête tout se chamboule : comment vais-je m’organiser ?

Je sais qu’en avril en plus de mes cours à la Faculté des Sports je dois aussi, commencer un stage de vente à Quicksilver Barcelone. Et puis je devrais trouver à me loger sur Monaco et ses environs… 

Je réponds donc à Clément que je lui donne réponse sous 48h le temps de considérer tous les paramètres. 

Ma motivation montée à son maximum je remue ciel et terre pour obtenir un accord de la faculté mais aussi de mon tuteur de stage. Pour la partie hébergement ce serait une amie de mes parents habitant sur Nice qui se ferait un plaisir de m’accueillir chez elle le temps du tournoi… 

📲 Alo Clément ? 

C’est tout bon pour moi on fonce ! 

Me voici donc dans un avion début avril 2011 pour rejoindre la Côte d’Azur France et l’aéroport international de Nice. 

À mon arrivée sur place, je sens que le tournoi est là, qu’il débute quelques jours plus tard : des staffs de joueurs montent dans des véhicules de courtoisie, des affiches publicitaires et écrans lumineux font la promotion de l’événement phare du tennis du Sud Est de la France. Les grandes marques dont Rolex – partenaire titre de l’événement- déploient quant à eux leur politique d’activation marketing sur les écrans et panneaux publicitaires. 

… Je me rassure alors en me disant que je n’ai pas encore 40 ans ⌚😉. 

Je rejoins le domicile qui sera le mien pendant une grosse semaine, et trouve le sommeil plein d’envie. 

Le lendemain, après un petit déjeuner très copieux (mon repas préféré) je rejoins une petite gare de Nice pour prendre la direction de la Principauté. 

Installé confortablement je découvre la Méditerranée par la côte, d’un pont à un autre, d’un tunnel à un autre. 

Le soleil est déjà levé, l’atmosphère est reposante, le paysage est inspirant… Tellement plaisant de surplomber les plages et criques près de Eze ou du Cap d’Ail… 

 

Mon trajet s’arrête à Roquebrune Cap Martin, petite commune française après Monaco que je viens donc de découvrir furtivement pour la première fois. La fin de trajet se fera à pieds jusqu’au MONTE CARLO COUNTRY CLUB. 

Je m’engage donc sur le sentier des douaniers où pendant 20 minutes, je respire le Sud, contemple le Sud. Quel plaisir ces couleurs, ces vaguelettes qui viennent se perdre sur les galets. 


 

J’arrive presque au club, ça y’est … dernière pause, le regard porté au loin, l’horizon est radieu … « Ready or not de Fugees » 🎧 dans les oreilles

Je passe enfin les portes d’entrée de l’enceinte sportive… Le fan de tennis que je suis est ravi.  Je démarrais alors cette mission pour une semaine de bonheur en tant que contrôleur placier sur le court central…. 

Mission qui allait jouer le 2e set l’année d’après en 2012 où l’on m’apprenait que j’allais être chaperon antidopage sur le Masters 1000 ! 

La chemise bien taillée, le talky à la main je vivais alors le tournoi dans le tournoi… Signifier subtilement à un joueur à l’issue de son match qu’il avait été sélectionné par l’agence de lutte contre le dopage pour un contrôle, que j’étais son chaperon et que je resterais à ses côtés jusqu’à sa présentation au médecin. 

Diplomatie, rigueur, discrétion étaient les maîtres de mot pour ce rôle hors normes… 

Les souvenirs sportifs restent, les anecdotes aussi… 

Rentrer en salle de musculation et tomber soudainement nez à nez avec un certain Novak Djokovic, croyez moi que ça marque.. Il l’a compris lui même que ça m’avait marqué 😉

Ce tournoi a une saveur particulière tant par son cadre exceptionnel sur un balcon de la méditerranée que par sa place dans le calendrier sportif puisqu’il lance la saison sur terre battue. 

Une véritable fourmilière s’active pour en faire l’un des tournois les plus prestigieux au monde… LE tournoi tant prisé par l’incontournable Rafaël Nadal.. son premier jardin même avant celui de Roland… »

 

Aujourd’hui avec LA TOUPIE BLEUE je vous propose à la fois de découvrir à votre tour l’enceinte du tournoi, son environnement, la principauté et les plaisirs en tous sens de la Côte d’Azur. 

Clément aussi sera de la partie, notamment pour des anecdotes croustillantes sur le tournoi et en charge de l’encadrement du padel 🎾.